perce-neige

07 feb. 20

Les perce-neiges tapissent le sous-bois de tilleuls devant la maison …

Les perce neiges tapissent le sous-bois de tilleuls devant la maison … premières fleurs, premiers bouquets. Il pleut beaucoup depuis quatre mois, les nappes phréatiques ont retrouvé leur niveau haut. Les champs ont du mal à sécher, les bêtes sont dans la boue. Il n’a pas encore fait froid cet hiver et déjà je prépare les semis de printemps.
Je suis allé à Paris voir l’exposition d’Hans Hartung … j’y allais sans trop d’entrain, mais la perspective de faire cette visite avec Patrick Loughran me réjouissait. J’ai été surpris par les dessins de la première période … les années 30. Des dessins très hétérogènes, très complexes, composites. Une exploration des qualités de lignes différentes, accompagnée d’une réflexion sur la reproduction, les changements de formats et de mediums. Des préoccupations finalement très contemporaines.
J’ai déjà vécu ce sentiment lors de la rétrospective de Soulages à Beaubourg. Je trouvais les pièces anciennes tellement plus inventives et plus touchantes. Les brous de noix, les goudrons sur verre. Et puis le travail s’enferme dans la sacralité d'une production reconnaissable et tellement moins aventureuse : une œuvre reconnue. La rançon de la gloire !